Les bienfaits du CBD

par Smartify Apps au May 20, 2021

Introduction : depuis maintenant des milliers d'années, le chanvre est exploitée dans une multitude d'utilisation. Qu'il soit utilisé pour le tissu de façon industrielle, de manière thérapeutique sous diverses formes, ou simplement pour le plaisir, cette plante s'est surtout fait une place sur le podium des herbes médicinales et a connu son âge d'or en Occident entre l'année 1840 et 1900. Les plus grands noms à travers les âges l'utilisait régulièrement.

Exemple : En 2700 av J-C en Chine l'empereur Shen Nong
En 1213 av J-C en Egypte avec Ramsès II
Au 19ieme siècle la reine Victoria s'en était fait prescrire par son médecin Sir Russel Reynolds.

I°) Les vertues thérapeutique du chanvre

a) Précision sur le CBD et le système endocannabinoïde

Dans notre système nerveux, il existe un réseau de récepteurs appelé système endocannabinoïde.
Ce dernier s'occupe de la gestion du mouvement, de la mémoire et de la concentration.
Son rôle est la communication neuronale à travers différentes parcelles de notre corps et ses récepteurs sont appelés CB1 et Cb2
le CBD avec ses facultés bioactives se lie à ces récepteurs CB1 et CB2.

Que se passe-t-il suite à la connexion entre le CBD consommé et les récepteurs CB1 et CB2 ?

- Le métabolisme et les processus physiologiques du corps sont alors stimulés.
- Les inflammations ainsi que le système immunitaire sont régulés.
- Sensation de bien-être car le récepteur 5-HT1A (neurotransmetteur responsable de la

neurotransmission de la sérotonine) est réceptif au CBD.
La sérotonine est un messager chimique dans votre cerveau qui impactera vos fonctions

physiologiques tel que l'humeur, la dépression, le sommeil, etc.

b) Les effets du cannabidiol

Le CBD est connu pour soigner les convulsions, les psychoses, les spasmes et est un neuro-protecteur. Ce qui en fait un adversaire de taille face aux maladies neuronale tel que la sclérose en plaque ou encore l'épilepsie. Comment ? Grâce à l'interaction positive entre le CBD et le système endocannabinoïde comme expliqué plus haut. Outre la sensation de relaxation musculaire et de détente, le CBD possède des effets anti-inflammatoires et ses fonctions antalgiques soulagent certaines douleurs comme celle infligée par la maladie de Lyme, ou de Crohn.

La réception du CBD par les récepteurs endocannabinoïdes se traduisent par des faits troublants. Il agirait un peu à la manière d'un dopant mental, c'est-à-dire que le système intellectuel en règle général s'en retrouve tiré vers le haut.
Des expériences ont été menées en laboratoire sur des animaux et il s’avérait que cette herbe, contient des qualités anti-angiogenèse défavorisant l'expansion des tumeurs cancéreuses.

Néanmoins le test sur les humains reste à approfondir pour justifier des conclusions objectives et scientifiques.
Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, le CBD permet aussi de lutter contre les

dépendances et principalement la toxicomanie.
En effet, beaucoup de fumeurs de THC utilisent le CBD comme palliatif pour une transition douce de la même manière que les fumeurs de tabac avec la cigarette électronique.

c°) A qui est-ce destiné ?

Le CBD permet de soigner les maux des victimes souffrant des maladies inflammatoires chroniques comme l'arthrose, la spondylarthrite ankylosante ou encore la fibromyalgie.

Voici une liste non-exhaustive des maux et maladies que le CBD peut soigner.

* Cancer
* Hypertension
* Épilepsie
* Ostéoporose
* Glaucome
* Obésité
* Douleur neuropathique

II°) Comment le consommer ?

a) En bang

Le bang connu aussi sous le nom de douille, vous permet d'inhaler des fleurs et des résines sans tabac. C'est une alternative contre la consommation des cigarettes roulés au chanvre. L'avantage c'est que la fumée est douce mais l’inconvénient réside dans sa température, elle n'est pas contrôlable comme un vaporisateur.

b) En vaporisateur

Cet outil d’absorption a le vent en poupe, en effet, il s'agit du choix premium. Contrairement au bang, vous avez le contrôle de la température et cette dernière est beaucoup plus saine car il n'y a pas de combustion.
Vous inhalez de la diffusion d'air de CBD.

c) En e-cigarette

Depuis plusieurs années maintenant, la cigarette a conquis beaucoup de fumeurs de tabac dépendant de la nicotine.
Pour son coté pratique, législatif, et bon marché la e-cigarette et son fameux e-liquide sont passé du coté du CBD.

présent, vous pouvez en toutes occasion (légales bien-sûr) profiter d'une bouffée de relaxation à moindre coût et en toute légalité.

Vous avez l'embarras du choix concernant la consommation de votre CBD. Cependant, il est préférable de ne pas la mélanger avec du tabac.
Pourquoi ? Car la combustion est nocive pour vous, et que cette méthode annihile les bienfaits du CBD.

III°) D'autres vertus méconnues

a) Permet de lutter contre l'asthme

Depuis les années 70, le monde scientifique s'accorde sur le potentiel extraordinaire du cannabis thérapeutique dans le traitement de certaines pathologies respiratoires comme l'asthme par exemple.
Son pouvoir anti-inflammatoire lui permet de réduire la fréquence des crises.

Dans la mesure où aujourd’hui en 2020, il n'existe malheureusement pas de remède radical pour soigner ce mal, le CBD permet de se soigner en s'évitant bien des effets secondaires des médicaments (troubles gastriques, tremblement, problème de sommeil, etc.).
Son effet broncho-dilatateur, permet de dilater les voies respiratoires à la manière d'une ventoline mais avec moins de force. Cependant, à juste dose il est efficace dans sa chronicité.

Le CBD calme les spasmes musculaires. Ce qui est redoutable contre les crises d'asthme car il s'agit d'un rétrécissement et d'une contraction anarchique des voies respiratoires.
En somme, vous retrouvez la fréquence naturelle de votre souffle.
Bien entendu il est vivement déconseillé pour un asthmatique de se rouler un joint de CBD pour soigner ses quintes de toux. Les conséquences peuvent être désastreuses.

Un vaporisateur dans une pièce à vivre, peut être une solution.
Les infusions, sous forme de tisane, ou alors directement cuit dans vos aliments sont également des solutions possible. Le plus simple, consiste sans doute à se verser quelques gouttes d'huile de CBD directement sous la langue, c'est la manière sublinguale.
Alors oui, c'est amer, mais le résultat est efficace.

b) Permet de lutter contre les cernes sous les yeux

De par ses vertus bénéfiques pour la peau donc sur les cernes, le CBD agit sur les cellules saines comme endommagées. Ses facultés anti-inflammatoires permettent de soulager et de dégonfler les poches sous les yeux et c'est pourquoi il est exploité dans les produits cosmétiques.

De plus, le CBD possède des propriétés anti-âge ralentissant le vieillissement de la peau, la prévention des cernes et des rides, et atténue celle déjà présentes.
Sa force régénératrice et réparatrice sont votre meilleur allié pour la conservation d'un teint lumineux et resplendissant.

La meilleure façon pour jouir des qualités anti-âge de votre CBD et d'utiliser une crème ou une huile directement sous vos yeux.
Une application ciblée, deux fois par jour matin et soir pendant deux semaines améliorera considérablement l'apparence de votre peau.

Si vos cernes proviennent d'un sommeil de mauvaise qualité, car comme dit l'adage «il n'y a pas de bonne journée sans bonne nuit» vous pouvez aussi faire infuser votre CBD pour trouver plus rapidement le repos.

vous les matins énergiques !

c°) Permet de lutter contre le syndrome des jambes sans repos

 

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est nommé aussi maladie de Willis-Ekbom. C'est un problème d'ordre neurologique se traduisant par un irrémédiable besoin de bouger ses jambes, ce qui vous empêche de dormir correctement, et de ne surprendre personne lorsque vous êtes attablé en société. C'est un stress permanent.
5 à 30 % de la population des États-Unis d'Amérique seraient concernées par ce mal. Comme beaucoup de maladies neurologiques les solutions sont encore mal connues, et les victimes souffrant de SJSR, peuvent consommer du CBD à la place de médicaments aux lourds effets secondaires et ainsi garder le contrôle de leurs jambes.
D'après une étude scientifique de 2017, le cannabis thérapeutique à considérablement améliorer la qualité de vie des patients souffrant de SJSR. Sur 6 individus ayant été traités uniquement à base de cannabis, 5 d'entre eux ont confirmé une totale rémission, et tous les participants ont avoué avoir retrouvé leur sommeil.
C'est une franche victoire pour le monde de la médecine alternative.

 

Disclaimer : le contenu de cet article est strictement informatif et a pour unique but de vous informer. Il ne substitue en aucun cas un avis médical.Que tous les lecteurs s'entretiennent avec leur médecin pour des questions concernant leur santé personnelle.

RETOUR AU SOMMET